footer

Du mercredi 5 au jeudi 6 mai 2021 Carrefour des Gestions Locales de l'Eau 2021 Carrefour des gestions locales de l'eau

Nouveauté 2021 : une édition organisée avec les Académiciens de l'Eau

Aux côtés du MTE, nous aurons le plaisir de compter parmi nos partenaires 2021, les ACADEMICIENS DE L'EAU !

Le Parcours des Académiciens comptera 4 ateliers-débat sur les 2 journées de programmation : 

5 mai 14h-15h30 : quels sont les impacts attendus de la fonte des glaciers ?
5 mai 16h30-18h : faut-il réviser la directive cadre sur l’eau ?
6 mai 9h30-10h30 : peut-on sortir des conflits environnementaux sur la construction de réserves d’eau à usage agricole (débat)
6 mai 11h30-12h30 : quels risques de cyber-criminalité sur les services d’eau et d’assainissement ?
 
Les meilleurs experts seront présents pour ce parcours des Académiciens !
 
 
Qui sont les Académiciens de l'Eau présents lors du Carrefour de l'Eau ?

 

Brice LALONDE
Président, Académie de l’Eau    

Brice Lalonde préside l’Académie de l’eau en France, ainsi que l’association Equilibre des énergies qui promeut la décarbonation du système énergétique français. Il est aussi le président fondateur du Sommet des entreprises pour le climat (Business and Climate Summit), un rassemblement d’entreprises du monde entier engagées dans l’action contre le changement climatique. Il a été le conseiller du Pacte mondial des Nations unies à Paris et New York (Global Compact). De 2011 à 2013, il a été sous-secrétaire général de l’ONU à New York, en charge de la Conférence sur le développement durable Rio+20, après avoir été l'ambassadeur chargé des négociations sur le changement climatique pour la France de 2008 à 2010. Auparavant il présidait la table ronde sur le développement durable auprès de l’OCDE. Il fut ministre de l'Environnement de 1988 à 1992, et maire de Saint-Briac-sur-Mer de 1995 à 2008. Il a été candidat à la mairie de Paris en 1977 et à la présidence de la République en 1981. Il a présidé l’association des Amis de la Terre de 1972 à 1982. Il a été le président de l’UNEF- Sorbonne en 1968.

 

Jean JOUZEL
Climatologue, ancien vice-président du groupe scientifique du GIEC, Directeur de Recherche Emérite au CEA

Directeur de Recherche Emérite au CEA, Jean Jouzel a fait dans cet organisme l'essentiel de sa carrière scientifique largement consacrée à l'étude de l’évolution du climat à partir de l’analyse des glaces polaires. En 2012, il a reçu le Prix Vetlesen considéré comme le « Nobel des Sciences de la Terre et de l’Univers ». Il est membre de l’Académie des Sciences et de l’Académie d’Agriculture, et membre étranger de celle des Etats-Unis.

 

Bettina DOESER
Chef de l’unité « Clean Water », Commission Européenne

Après avoir obtenu son diplôme à l’université de Chicago et au Collège d’Europe, Bettina Doeser a commencé à occuper un poste d’associé de recherche au sein d’un institut de politique en Allemagne. Elle a ensuite travaillé comme responsable géographique au sein du ministère allemand des affaires étrangères avant de rejoindre la Commission européenne à la fin de l’année 1995. Elle a commencé sa carrière à la Commission dans le domaine de la politique étrangère. De là, elle poursuit ses travaux sur l’élargissement de l’UE. Elle s’est ensuite concentrée sur la politique commerciale multilatérale puis bilatérale de l’UE.

Elle a ensuite rejoint la DG Environnement en 2009 en qualité d’assistante du directeur général; À partir de 2012, elle a été chef de l’unité «Politique, coordination et

communication» avant d’occuper son poste actuel de chef de l’unité «Eau propre» en janvier 2017.

 

Jean-François DONZIER
Secrétaire général honoraire du Réseau International des organismes de bassin
Membre de l'Académie de l'Eau

Jean-François DONZIER est Secrétaire Général Honoraire du Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB) depuis sa création en 1994 jusqu’en 2018. Il est administrateur de l’Académie de l’Eau et membre du Comité d’orientation stratégique de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS). Il a été Secrétaire Général des Alliances Mondiales pour l'Eau et le Climat (AMEC / GafWaC ), depuis leur création à la COP22 - 2016 de Marrakech, jusqu’en Décembre 2018. Il a été directeur général de l'Office international de l'eau de 1991 à 2017 et Secrétaire du Réseau International des Centres de Formation aux Métiers de l'Eau (RICFME / INWTC). Il a été gouverneur du Conseil Mondial de l'Eau lors de sa création en 1997 et membre du comité directeur du Partenariat Mondial pour l'Eau (GWP) pendant six ans. Il est Ingénieur Général honoraire du Corps des Ingénieurs des Ponts, des Eau et des Forêts.

 

Régis THEPOT
Ancien directeur général, EPTB Seine - Grands Lacs

Ingénieur des Travaux Publics, diplômé en sciences de la terre et en aménagement et urbanisme de Sciences-Po Paris, Régis THEPOT travaille depuis près de 40 ans dans le domaine de l’eau, des risques naturels et des territoires. Après une carrière de fonctionnaire territorial qui l’a conduit à devenir directeur général de l’Etablissement public Loire, http://www.eptb-loire.fr puis de I’Etablissement public Seine grands lacs, http://www.seinegrandslacs.fr/ il intervient régulièrement depuis 2018, en France ou à l’étranger (Maghreb notamment) , en tant qu’expert et formateur sur la gestion de la ressource en eau (inondation et étiage) ou la résilience des territoires, questions qui se posent aujourd’hui avec une acuité particulière dans le contexte du changement climatique. Il est également secrétaire général adjoint de l’Académie de l’eau http://www.academie-eau.org/fr/ et de l’Association française de prévention des catastrophes naturelles https://afpcn.org et trésorier de la Société Hydrotechnique de France.

 

Claude MIQUEU
Président, Commission réglementation du comité national de l'eau

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Sciences Agronomiques de Bordeaux Aquitaine (Ex ENITA-SP), Diplômé de l’Institut de Législation et d’Economie Rurales, U.S.S - Toulouse, Licencié ès Sciences Economiques, D.E.A, U.S.S - Toulouse, Docteur en Droit Public. Comité National de l’Eau. Président de la commission règlementation. Membre de l’Académie de l’Eau.

 

Michel LAFFORGUE
Directeur de projet SAFEGE, SUEZ Consulting

Ingénieur en hydraulique et docteur en limnologie, Michel Lafforgue travaille depuis 36 ans en France et à l’internationale dans le domaine de l’eau. Il est directeur de projet et expert en bureau d’étude à Suez Consulting sur les thématiques suivantes : eau potable, assainissement, traitement, épuration, aménagement de bassins versant, diagnostic et restauration des lacs, rivières et milieux marins, ville durable et intelligente, changement climatique, micropolluants, microbiologie, génie écologique, gestions alternatives de l’eau en ville, lien eau – énergie, … Membre de l’académie de l’eau, il anime le pole sciences de la terre et du vivant en lien avec l’eau.

 

Bruno NGUYEN
Président d'Honneur, W-SMART

Ingénieur de la ville de Paris par formation, spécialiste de l'eau par vocation, ancien Directeur de l'Exploitation, de la Sûreté et des Relations Internationales à Eau de Paris, consultant auprès de l'UNESCO-PHI, président de W-SMART association internationale d'opérateurs d'eau et d'assainissement, président du Specialist Group de l'International Water Association sur "Water Scurity and Safety Management", IWA Fellow, auditeur de l'Institut National des Hautes Etudes de Sécurité, membre de l'Académie de l'Eau animateur du pôle "Organisation et gestion locale de l'eau".

 

Jacques GANOULIS
Précédent Secrétaire d’Etat spécial pour l’eau du Gouvernement grec

J. Ganoulis est professeur émérite de génie civil à l'Université Aristote de Thessalonique (Grèce), Ph.D. (Doctorat d’Etat) en sciences naturelles de l’Université de Toulouse (France) et chercheur invité aux universités d’Erlangen (Allemagne), de McGill (Canada), de Melbourne (Australie) et de Paris VI (France). Il a plus de 35 ans d'expérience dans la gestion intégrée des ressources en eau, l'analyse des risques, le changement climatique et la gestion des eaux transfrontières, y compris les ressources aquifères transfrontières et la résolution des conflits. Il est ancien secrétaire d'État à l'Eau à Athènes, Grèce, directeur de la Chaire UNESCO / Réseau international des centres eau-environnement pour les Balkans (INWEB-http: //www.inweb.gr/) et consultant principal et représentant de la Grèce en Programme hydrologique international de l'UNESCO (PHI), Paris. Il a publié plus de 200 articles dans International Journals and Conferences et est co-éditeur / auteur de 10 livres dont Transboundary Water Resources Management: a Multidisciplinary Approach (WILEY, 2011), Risk Analysis of Water Pollution (WILEY, 2009; 2e édition; traduit en chinois) et l'hydro-gouvernance transfrontalière: du conflit à la gestion partagée (SPRINGER, 2018).

 

Jean JALBERT
Directeur général, Tour du Vallet, institut de recherche pour les zones humides méditerranéennes

Ingénieur agronome et titulaire d’une maîtrise de biologie, Jean Jalbert a connu un parcours professionnel diversifié, à la direction de plusieurs organismes à l'interface entre problématiques environnementales et agricoles. En 1994, il rejoint la Tour du Valat, institut de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes. Nommé Directeur de la Conservation quatre and plus tard, puis Directeur Général en 2004, il déploie la stratégie de la Tour du Valat à l'échelle du bassin méditerranéen. Il anime une équipe pluridisciplinaire d’environ 80 personnes et pilote un programme mobilisant une recherche de haut niveau ayant vocation à développer et mettre en œuvre des stratégies de conservation, mais également à alimenter les politiques publiques en faveur des zones humides. C’est un avocat opiniâtre de la réconciliation entre les Hommes et la Nature, d’une modification profonde de nos sociétés pour une relation respectueuse avec le monde vivant.

 

Olivier THIBAULT
Directeur de l’eau et de la Biodiversité, DGALN - Ministère de la Transition écologique et solidaire

Né en mars 1973, ancien élève de l’Ecole polytechnique (1994) et de l’Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts, ingénieur du génie rural, des eaux et des forêts, Olivier THIBAULT commence sa carrière en service déconcentré en tant que chef du service équipement rural et aménagement foncier à la direction départementale de l’agriculture et de la forêt de l’Ain (1999-2002) et président du groupe "pollution domestique” à la Commission internationale de protection des eaux du Léman (2001-2002). En 2002, il devient chef du service "environnement" de la direction départementale de l’agriculture et de la forêt de la Savoie (2002-2005), et parallèlement chef de la mission interservices de l’eau de la Savoie Il poursuit sa carrière en administration centrale comme chef du bureau de l’animation des services déconcentrés et de la police de l’eau à la direction de l’eau au ministère de l’écologie et du développement durable, de 2005 à 2007. Il est ensuite nommé conseiller technique au cabinet de M. Jean-Louis BORLOO au ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire (2007-2009), avant d’être promu en juillet 2009, conseiller (environnement) au cabinet de M. BORLOO. Il découvre ensuite le fonctionnement des établissements publics du ministère d’abord comme directeur général de l’Agence de l’eau Artois-Picardie, de juin 2010 à mars 2017, puis directeur général de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage où il participe activement à la création de l’Office français de la biodiversité. Olivier THIBAULT est nommé directeur de l’eau et de la biodiversité (DEB) à compter du 1er novembre 2019. La direction de l’eau et de la biodiversité (DEB) et des objectifs a pour mission d’élaborer, de proposer, déconcerter, mettre en œuvre et enfin évaluer les politiques de l’eau et de la biodiversité sous toutes leurs formes (terrestres, continentales, marines). Elle s’appuie pour cela sur ses services en administration centrale mais aussi sur les services déconcentrés de l’Etat (DREAL et DDT(M)) et sur les établissements publics dont elle exerce la tutelle avec en particulier l’Office français de la biodiversité, les Agences de l’eau, les parcs nationaux et le conservatoire du littoral.

 

Jean LAUNAY
Président du Comité national de l’eau, Président du Partenariat français pour l’eau

Inspecteur du Trésor. Percepteur de 1976 à 1998. Maire de 46 Bretenoux de 1989 à 2014. Deputé du Lot de 1998 à 2017. Président du Comité National de l’Eau depuis 2012. Président du Partenariat Français pour l’Eau depuis 2016.

 

Martin GUTTON
Directeur-général, Agence de l’eau Loire-Bretagne

Martin GUTTON, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, occupe actuellement le poste de directeur général de l’agence de l’eau Loire-Bretagne. Au cours des 20 dernières années, il a occupé successivement les postes de Secrétaire général pour les affaires régionales à la Préfecture de région Basse Normandie, de directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt de Poitou-Charentes, et de directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt de la région Bretagne.

 

Thierry BURLOT
Président de l’Office Français de la Biodiversité, Président du Cercle français de l’eau, Président du Comité de bassin Loire-Bretagne

 

Matthieu LE LAY
Hydrologue, EDF

Docteur en hydrologie depuis 2006. Chercheur en hydrométéorologie (IRD/Météo-France) jusqu’en 2008. Ingénieur prévisionniste hydro-météo à EDF-DTG entre 2008 et 2012. Ingénieur-expert à EDF-DTG depuis 2013, spécialiste en modélisation hydrologique et changement climatique

 

Luc SERVANT
Président, Chambre régionale d’agriculture Nouvelle Aquitaine

Agriculteur depuis 1991 au nord de la Charente-Maritime, près de la Rochelle, sur 182 ha en production de céréales et oléo-protéagineux, en cultures irriguées. J'ai été président de la Chambre d'agriculture de Charente-Maritime de 2007 à 2020 puis président de la Chambre régionale d'agriculture NA depuis décembre dernier. Je suis aussi vice-président de l'APCA en charge du dossier environnement et du dossier de l'eau, à la fois pour les inondations et les zones humides mais aussi et bien sûr pour l'irrigation.

 

Christine JEAN
Garante de la concertation, Projet Garonne Amont

De formation scientifique, j'ai acquis dans le cadre de mes différentes fonctions une expertise visant à une meilleure intégration des enjeux environnementaux dans les politiques publiques et les projets privés. Je suis par ailleurs impliquée dans des dispositifs visant à développer la participation citoyenne à la décision publique. Formation universitaire dans le domaine des sciences de la nature et de l’écologie à la faculté des sciences de l’Université de Nantes, à l’ENSAIA de Nancy, et à l’UER d'écologie de l’Université de Metz, Militante associative depuis 1985 au sein de FNE, depuis 2003 à la LPO (actuellement trésorière adjointe de la LPO France). Chargée de mission au WWF, de 1987 à fin 1999 : coordination du comité Loire Vivante. La mobilisation a abouti à la révision du programme initial d’aménagement de la Loire et de ses affluents. A ce titre : Participation aux travaux de diverses instances : Comité de bassin Loire-Bretagne 1993/2006, conseil d’administration du Conseil supérieur de la pêche 1994/2001, Cesr des Pays-de-la-Loire 2001/2007… Lauréate pour l'Europe en 1992 de la fondation américaine Goldmann pour l'environnement. Garante de la concertation relative au projet de territoire pour la gestion de l’eau Garonne Amont depuis 2017 (anciennement membre de la CNDP). Vice-présidente du CESER Nouvelle-Aquitaine depuis 2018. Membre associée de la formation d’autorité environnementale du CGEDD depuis 2018.

 

Philippe MARC
Avocat, Barreau de Toulouse

Philippe MARC est Docteur en Droit Public. Avocat au barreau de Toulouse, il a prêté serment en 2005. Il est membre de l’Académie de l’eau. Il milite pour la définition et la normalisation législatives du « grand cycle de l’eau ». De 1997 à 2004, il a occupé les fonctions de juriste au sein du SMEAG, le Syndicat Mixte d’Etudes et d’Aménagement de la Garonne, et a animé la commission juridique de l’Association Française des EPTB, Etablissements Publics Territoriaux de Bassin. Il a formalisé une thèse sur « Le Droit des cours d’eau » en 2005. Philippe MARC a développé l’activité de son cabinet autour des enjeux liés à l’eau : environnement, risques, aménagement du territoire, gouvernance et développement économique. Ses 24 ans d’expérience dans ce domaine lui confèrent des compétences avérées qu’il met en œuvre en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer - Mayotte, Guyane, Guadeloupe, La Réunion notamment, et auprès de différents acteurs. Par ses interventions, ses missions de conseil et de défense et ses publications, il contribue à une meilleure compréhension des enjeux liés à cette ressource naturelle. Philippe MARC est l’auteur et co-auteur de plusieurs livres, articles et dossiers thématiques. Un certain nombre de publications du cabinet ont eu pour effet de faire évoluer des textes législatifs ou règlementaires en lien avec les compétences dans le domaine de l’eau (petit et grand cycle). Il est en particulier, l’inventeur des notions d’EPTB, d’EPAGE, de SOCLE. Plus récemment, l’une de ses contributions en lien avec la gestion de la ressource en eau a été retenue dans le cadre de la loi Engagement et Proximité de Décembre 2019. Il s’agit d’une première étape permettant de faire le lien entre le « petit » et le « grand » cycle de l’eau.

 

William DE ANGELIS
Responsable informatique, Compagnie Intercommunale Liegeoise des Eaux

Diplômé en Management, en Gouvernance des TI et en sécurité de l'information. Spécialisé en transformation digitale et règlement général sur la protection des données. Certifié en gouvernance des TI, en gestion des services informatiques, en gestion de portefeuille projets, en gestion de programmes et projets. J'interviens en qualité de responsable informatique depuis dix ans pour le compte de la CILE "Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux" en Belgique. Mes missions principales concernent les opérations, la transformation digitale, la sécurité de l'information et la mise en conformité avec la législation européenne (RGPD, NIS...).

 

Sylvie ANDRAUD
Coordinateur sectoriel, ANSSI

Diplômée de l’INSA de Rennes, ayant occupé pendant 8 ans un poste de RSSI dans le domaine de la monétique, je suis coordinateur sectoriel à l’ANSSI depuis juin 2017 et ai en charge le secteur de l’eau et du transport maritime. La division Coordination sectorielle est chargée de coordonner les relations et les actions que conduit l’Agence avec les administrations et opérateurs publics et privés – notamment les opérateurs d’importance vitale (OIV) et les opérateurs de services essentiels (OSE) – pour renforcer la sécurité et la défense de leurs systèmes d’information, tant au plan technique qu’organisationnel.

 

Franck GALLAND
Directeur général, (ES)2

Professionnel du secteur de l’eau depuis 25 ans, Franck GALLAND a été directeur de la sûreté de Suez. Il dirige depuis 2010 Environmental Emergency & Security Services, cabinet d’ingénierie-conseil spécialisé en résilience urbaine, qu’il a créé pour accompagner autorités locales et opérateurs d’infrastructures critiques en eau, assainissement et hydroélectricité dans leurs démarches d’anticipation et de gestion de crises d’exploitation. Lieutenant-Colonel en réserve opérationnelle, Franck GALLAND est expert Eau auprès du Ministère des Armées et chercheur associé à la Fondation pour la Recherche Stratégique.

 

Jérôme POGGI

RSSI, Ville de Marseilles

RSSI de la ville de Marseille depuis 3 ans et dans la sécurité des système d'informations depuis plus de 20 ans, dont 7 en tant que consultant en sécurité informatique.

 

Georges ATAYA
Academic Director, Solvay Executive Education

Professor, Academic Director et associé chez Ataya & Partners

 

 

F.A.Q