footer

Du mercredi 12 au vendredi 14 octobre 2022
Angers, France
Les Journées de l'ANDASS OSONS un nouveau regard sur les solidarités

Mieux utiliser les informations des services sociaux pour une approche plus efficiente et préventive

 

Les professionnels du secteur social et médico-social détiennent de très nombreuses informations sur les situations, les parcours et les besoins des usagers. Cependant, ces dernières sont aujourd’hui sous-exploitées, faute de temps et d’outils adéquats. De nombreuses collectivités se sont lancées dans des projets de transformation des politiques sociales afin d’y remédier.  Embarquer les professionnels dans cette évolution grâce à des améliorations concrètes de leur travail au quotidien et à des outils adaptés à leurs besoins est l’enjeu majeur de ces projets. EY Consulting a initié un travail collectif avec plusieurs départements en ce sens à Pour en savoir plus

 

L’ensemble des rapports récents (IGAS, Cour des comptes, etc) le démontre, le cloisonnement des différents services sociaux et le manque de partage d’informations sont des facteurs limitant l’efficacité du fonctionnement des services sociaux et médico-sociaux. Les professionnels regrettent de ne pas disposer d’une vision globale des problématiques de l’usager. Les usagers doivent, quant à eux régulièrement fournir des informations et réexpliquer leur situation auprès de différents acteurs. Ce manque de partage d’informations et ce cloisonnement représentent une perte de temps évidente pour les professionnels et les usagers. C’est aussi un frein non négligeable pour réaliser un accompagnement et une intervention les plus précoces possibles et les plus adaptés aux besoins des usagers.

EY accompagne depuis plusieurs années des collectivités territoriales (ou gouvernements locaux) de pays étrangers dans le domaine de la protection de l’enfance, de l’action sociale ou de l’autonomie, pour mettre en œuvre des démarches d’identification précoce des situations à risque, reposant sur 3 postulats centraux :

1)      la mise en œuvre de nouvelles organisations des services, dans une logique plus préventive et facilitant une approche transversale des situations ;

2)      un travail autour des pratiques professionnelles pour tendre vers des pratiques plus partagées, mettre en place une démarche de suivi et d’évaluation des parcours des personnes accompagnées et repérer les situations en amont pour intervenir de façon préventive ;

3)      le développement ou l’adaptation des outils pour faciliter le travail des professionnels (chatbots, saisie automatique, assistants digitaux, recherche documentaire…) et alimenter la prise de décision.

Ces accompagnements ont fait l’objet d’études de cas réalisées en partenariat entre EY Consulting et l’Imperial College de Londres, accessibles en anglais et en version intégrale sur le site: Using the power of data to turn ambition into reality | EY - Global

Une synthèse, traduite en français, est également disponible ici : https://www.ey.com/fr_fr/government-public-sector/transformer-les-politiques-sociales

Les premiers résultats obtenus sont très significatifs :

-          réduction d’environ 25 % à 30 % du nombre de placements d’enfants ou d’attribution de logements en urgence (selon les cas) ;

-          augmentation du nombre de familles accompagnées en prévention à Iso-budget ;

-          réduction de la charge de travail administrative de 30 % à 50 % selon les situations ;

-          réduction (après une première phase de hausse) du nombre d’informations préoccupantes transmises, grâce à un meilleur partage d’information entre les services.

Et pourquoi pas en France ?

En 2021 EY Consulting a initié un groupe de travail avec des représentants de différents conseils départementaux, de l’IGAS et de l’ANS pour échanger sur ces expériences à l’étranger et identifier les premières étapes de ces initiatives et leurs modalités de transposition en France.

En mai 2022, EY Consulting et l’ANDASS ont organisé conjointement une journée technique consacrée au numérique dans les politiques sociales. Cette journée a permis de faire converger les acteurs vers la nécessité d’une gouvernance partagée Etat – Département pour les systèmes d’information sociaux ainsi que la possibilité de travailler entre plusieurs Départements pour porter des projets de transformation conjoints.

Des fonds de soutien aux collectivités sont actuellement disponibles pour engager ce type de projets au niveau national, notamment dans le cadre des plans de soutien au numérique. Un groupe de départements volontaires est ainsi en train de se structurer pour engager une initiative conjointe.

Et vous, cette perspective vous intéresserait-elle ? Contactez-nous !

 

 

 

Jessica CHAMBA

Associée

Chargée du secteur santé social

jessica.chamba@fr.ey.com 

 

06 15 11 13 45



Publié le 28/09/2022
F.A.Q