footer

LE MARDI 13 DÉCEMBRE 2022 de 9h à 17h - En distanciel Du projet pour l’enfant au projet de vie : le bilan médical, psychologique et social Journée professionnelle EFA

S'inscrire

LE MARDI 13 DÉCEMBRE 2022 de 9h00 à 17h00, en distanciel


DU PROJET POUR L’ENFANT AU PROJET DE VIE : LE BILAN MÉDICAL, PSYCHOLOGIQUE ET SOCIAL


La vie d’un enfant confié aux services de l’Aide sociale à l’enfance doit se rapprocher le plus possible de celle de tous les autres enfants. Les professionnels ont le souci de donner une dynamique au parcours de l’enfant pour répondre à son intérêt supérieur : en premier lieu, d’acquérir, à sa majorité, une autonomie aussi bonne que possible en prenant en compte tous les éléments de son environnement.

La loi du 21 février 2022 formalise l’obligation de réaliser un bilan médical, psychologique et social pour tout enfant devenant pupille de l’État. Ce bilan vient remplacer le bilan qui était jusque-là réalisé le plus souvent par un.e psychologue.

En partant de la situation de Léa, des professionnels de terrain partageront avec les participants leur expertise pour effectuer ce bilan médical, psychologique et social. Nous découvrirons, à partir de documents facilement réutilisables, l’importance de ce bilan qui vient compléter les informations contenues dans le projet pour l’enfant.

Devant nous, un Conseil de famille des pupilles de l’État se réunira spécialement pour examiner la situation de Léa, avec sa participation, interrogera tour à tour chaque professionnel. Le Conseil élaborera avec l’aide des participants plusieurs projets de vie et, en fin de journée, choisira le plus adapté pour Léa, en évoquant sa mise en œuvre.

 

PROGRAMME

> ACCUEIL, PRÉSENTATION DE LA JOURNEE

> Léa, enfant pupille de l’État : nous découvrirons toute la journée le parcours de vie de Léa, son questionnement face à son nouveau statut et à son devenir, sa participation à l’élaboration de son projet de vie.

> Devenir pupille de l’État : quelles incidences sur la filiation, sur l’autorité parentale ? L’adoptabilité juridique. La participation de l’enfant.

Julie CADIN, juriste, chargée de mission de défense des intérêts de l’enfant, Conseil Départemental de l’Eure

> Le bilan médical de l’enfant pupille : quels sont les points d’attention indispensables à connaître pour prendre une décision pour l’enfant ? Le parcours de santé coordonné de l’enfant confié. Les conditions de naissance et de début de vie de l’enfant.
Dr Françoise MONCEAUX, médecin pédiatre, PMI du Loiret

> Le bilan psychologique et le bilan social : les conditions de leur élaboration, leurs objectifs

À partir d’exemples, comment faire ces évaluations ? Quels sont les documents nécessaires (exemples de documents) ? Comment mener les entretiens, l’écoute et la participation de l’enfant, la rédaction ?

Flora BLOM ALVAREZ, psychologue au service adoption, pupilles et origines du Rhône

> Les conclusions et avis des professionnels

 

> APRÈS-MIDI : DU QUESTIONNEMENT INDIVIDUEL À UNE DÉCISION COLLECTIVE

> Discussions entre Valérie GOSSEAUME, présidente d’un Conseil de famille des pupilles de l’État, Gautier ARNAUD-MELCHIORRE, représentant des enfants confiés, et Virginie MONTEIL, tutrice d’un Conseil de famille des pupilles de l’État

• Quelles informations doit avoir le Conseil de famille pour élaborer un projet de vie ?

Prendre connaissance des différentes informations concernant le pupille, des différents bilans réalisés, afin de pouvoir élaborer un projet de vie. Les suites données aux bilans.

• Lorsque le projet de vie est une adoption : identifier les besoins du pupille et demander aux services de présélectionner des candidats afin de trouver une famille pour cet enfant-là. Accompagnement de la mise en relation : de la prise de décision jusqu’au jugement. (Dialogue avec la psychologue)

• Ou faire un autre projet de vie s’articulant avec le projet pour l’enfant : lieu de vie ; loisirs ; scolarité ; liens et relations de l’enfant ; actes usuels. Dialogues avec les participants, à partir des éléments présentés et la parole de l’enfant ; les questions de Léa.

• Présentation d’autres situations et élaboration de divers projets de vie. Sécuriser le parcours de l’enfant. Les risques au moment de l’adolescence. Les questions et les besoins de connaissance des membres du Conseil.

 

> Conclusion : Gautier ARNAUD-MELCHIORRE, auteur du rapport « À (h)auteur d’enfant », 2021 : l’importance pour l’enfant de savoir que son projet est fait avec lui et que ce projet est élaboré avec un soin particulier par des personnes soucieuses de son intérêt supérieur.


L'inscription à cette journée n'est pas comprise dans le cadre de l'abonnement à la communauté ASE ou tout autre réseau professionnel d'idealCO.

Je m'inscris

 
F.A.Q