footer

BIENVENUE !

Rejoignez les communautés professionnelles d'IDEAL Connaissances pour échanger avec vos pairs, partager vos retours d'expérience et suivre les formations qui vous intéressent. Découvrir

Vous n'avez pas encore de compte sur IDEALCO ? inscrivez-vous dès maintenant pour poser vos questions et partager vos retours d'expérience. Je m'inscris

Utiliser l’ADNe pour suivre la qualité des milieux et préserver les sites « rivières sauvages »

Formation à revoir Durée: 2 heures 56 participants
Cette formation s'est déroulée le 03 juin 2021.

Des méthodes novatrices utilisent l’ADN environnemental (ADNe) pour inventorier les organismes présents dans un écosystème. Par exemple, les espèces de poissons présentes dans un plan d'eau peuvent être recensées à partir d'un simple prélèvement d’eau, en analysant leurs traces d'ADNe présentes dans l’eau.

Ces méthodes font l’objet de nombreuses recherches, en France et en Europe, en particulier dans le cadre de l’évaluation de l’état écologique des masses d’eau, d’autant que les enjeux liés à l’atteinte du bon état écologique dans le cadre de la DCE sont forts.

Lors de cette webconférence, Agnès BOUCHEZ, Directrice de recherches à INRAE vous présentera un état de l’art de cette technique, de son utilisation pour l’analyse des milieux aquatiques et l’intérêt de cette méthode pour orienter les actions en vue de l’atteinte du bon état écologique des masses d’eau.

Valentin VASSELON, chef de projet chez Scimabio Interface, présentera ensuite un retour de terrain sur l’utilisation de cette approche innovante pour le suivi de la qualité des rivières sauvages. En effet, ces rivières présentent un état de conservation exceptionnel, qui nécessite l’utilisation d’indicateurs précis capables de renseigner rapidement sur la moindre évolution de la qualité du milieu. Utiliser l’ADN environnemental permet d’améliorer notamment la résolution spatiale et temporelle des suivis.

Thématiques associées: ADN environnemental

Objectifs de la formation :
  • Avoir un état de l’art sur cette méthode d’analyse novatrice
  • Connaître son utilisation, son intérêt et les limites de la technique
  • Savoir comment se servir ce cet outil pour l’atteinte des objectifs DCE
  • Découvrir un retour d’expérience d’utilisation pour la protection des rivières sauvages
Tarifs : Non abonnés : 300 €
Abonnés : inclus dans l'abonnement aux communautés Espaces Naturels et Biodiversité , Milieux aquatiques
Formation animée par :
Les intervenants :

Agnès BOUCHEZ

Directrice de recherches

INRAE

FORMATIONS A VENIR

18/06/2021 11:00 1h30
Café Philo : Prendre soin
F.A.Q