footer

BIENVENUE !

Rejoignez les communautés professionnelles d'IDEAL Connaissances pour échanger avec vos pairs, partager vos retours d'expérience et suivre les formations qui vous intéressent. Découvrir

Vous n'avez pas encore de compte sur IDEALCO ? inscrivez-vous dès maintenant pour poser vos questions et partager vos retours d'expérience. Je m'inscris

Amours de jeunesse : Intimité, relations amoureuses, sexualité et rapport au corps de jeunes sous main de justice

Formation à revoir Durée: 2h30 187 participants
Cette formation s'est déroulée le 15 janv. 2021.

Qui sont les mineurs qui ont affaire à la justice ? Quelle est leur vision du monde ? Qui sont les professionnels qui les accompagnent ?

Ces grands questionnements traversent à la fois le monde de m recherche et le monde professionnel de l’enfance et de la jeunesse dite « vulnérable ». Pour autant, ils ne sont pas traités de la même manière et surtout, les réponses qui leur sont apportées sont rarement diffusées d’un monde vers l’autre.

3 fois par an, les séminaires nomades de la PJJ ont ainsi l’ambitieux projet de développer voire de créer des ponts entre professionnels, universitaires et étudiants au sujet des savoirs produits sur la justice des mineurs. Les débats sont animés par des professionnels de la PJJ, souvent spécialistes du champ en question. Le séminaire a ainsi plusieurs objectifs : valoriser et diffuser la recherche existante sur la justice des mineurs, tisser des liens entre les savoirs scientifiques et professionnels et les mettre en réseau.

Le séminaire, piloté par le pôle recherche de la DPJJ, est organisé à chaque nouvelle session avec un partenaire différent, au sein d’une instance universitaire.

La première session du séminaire portera sur les amours de jeunesse et plus précisément sur les trajectoires amoureuses, le rapport aux corps et à la sexualité qu’entretiennent les jeunes pris en charge par la PJJ, qu’ils soient suivis en milieu ouvert ou détenus. Trois sociologues spécialistes de ces questions viendront présenter leurs travaux et seront discutés par deux professionnels, respectivement conseiller technique santé et formateur, également familiers de ces objets.

Bibliographie :

Guillaume TEILLET, Une jeunesse populaire sous contrainte judiciaire. De l’incrimination à la reproduction sociale. Thèse de sociologie sous la direction de Henri Eckert et Mathias Millet, Université de Poitiers, 2019.

Yaëlle AMSELLEM-MAINGUY, Benoît COQUARD et Arthur VUATTOUX, Sexualité, amour et normes de genre. Enquête sur la jeunesse incarcérée et son encadrement, Rapport de l’INJEP, 2017.

Thématiques associées: jeunesse sexualité

Objectifs de la formation :
  • Diffuser la recherche sur la justice des mineurs auprès d’un public varié
  • Délocaliser la recherche au sein des territoires
  • Mettre en lien les professionnels et les chercheurs
  • Enrichir sur le débat sur la justice des mineurs 
Documents (3) :
Public conseillé : Professionnels du médico-social, de la protection de l’enfance, de la santé publique, du droit et de la justice, de la jeunesse et bien sûr de la protection judiciaire de la jeunesse Etudiants en sciences humaines et sociales, en santé publique, en médecine, en droit et dans le champ sanitaire et social. Enseignants-chercheurs en sciences humaines et sociales, en droit et criminologie, en santé.
Tarifs : Cette formation est ouverte à tous. Elle est partagée sur la communauté Aide sociale à l'enfance
Formation animée par :
Les interventions :
Amours et sexualités juvéniles au fil des parcours judiciaires
Genre, amour et sexualité en détention : enquête sur les jeunes détenus au sein de 5 prisons françaises
F.A.Q