footer

Du mercredi 25 au jeudi 26 janvier 2023
BRUZ, France
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau 2023 LE RENDEZ-VOUS ANNUEL INCONTOURNABLE DES ACTEURS DE L'EAU, AU PARC DES EXPOSITIONS DE RENNES

L’autoconsommation d’une station d’épuration : une expérimentation concluante

L

es acteurs de l’eau dont les collectivités locales sont en première ligne face à l’envolée du prix de l’énergie. Comment garantir la continuité des services sans augmenter la redevance aux usagers ? L’assainissement des eaux usées ou encore l’entretien des piscines publiques sont des postes de consommation d’électricité très importants pour une collectivité locale. Face à cette flambée des prix et aux défis environnementaux auxquels nous devons faire face, une transition vers un mix énergétique plus vert est indispensable.

 

Dans ce contexte, les solutions OKwind d’autoconsommation et de management de l’énergie intégrées aux équipements structurants tels que les infrastructures de traitement des eaux permettent aux communes de réduire leur facture en produisant et en consommant une énergie verte sur un même site. Un exemple de solution concrète et immédiate pour éviter de toucher à la redevance des usagers.

 

L’autoconsommation et le management de l’énergie par OKwind consiste à produire sa propre énergie solaire pour la consommer sur place, en substitution de l’énergie puisée sur le réseau.

 

La technologie d’OKwind s’appuie sur des trackers solaires qui, en suivant la courbe du soleil à l’image des tournesols, génèrent une énergie stable et linéaire toute la journée, couplés à des solutions de management de l’énergie sous forme d’algorithmes et de machine learning permettant aux collectivités territoriales d’adapter leurs usages afin d’optimiser leur consommation d’énergie.

 

Les collectivités peuvent d’ailleurs suivre en temps réel, grâce aux applications mobiles, leur production et leur consommation.


Cette approche globale de l’autoconsommation par OKwind permet jusqu’à
70% d’autonomie énergétique et jusqu’à 20% d’économies d’énergie.

 

Convaincue par cette démarche, Rennes Métropole a fait appel au groupe OKwind pour l’installation de deux trackers photovoltaïques de 117m2 au sein de sa station d’épuration de Laillé.

 

Purecontrol assure, grâce à ses solutions d’intelligence artificielle, le pilotage de cette installation qui permet à Rennes Métropole de limiter sa consommation d’énergie, tout en contribuant à la transition énergétique.

 

La mise en place d’un tel procédé est une première en France pour alimenter une station d’épuration.

 

En fonctionnement depuis le mois de juin, les trackers ont permis jusqu'à présent d'atteindre une autoconsommation de leur production de 68% et une autonomie énergétique de la station de 30%.

 

Purecontrol a développé de son côté un algorithme capable d'analyser en temps réel le fonctionnement du process de la station d'épuration. À partir des données récoltées, l'algorithme va pouvoir anticiper les actions du process pour optimiser la consommation d'énergie. Cette solution est déjà testée sur deux stations d'épuration de la Métropole et permet une économie de 15 à 20% sur la facture d'énergie. Elle est en cours de déploiement sur toutes les autres stations d'épuration.

 

L'innovation réside dans la combinaison de ces deux solutions techniques. En effet, l'intelligence artificielle développée par Purecontrol va permettre de décaler certaines consommations pendant les périodes où les trackers photovoltaïques produisent le plus. Ainsi l'autoconsommation en sera renforcée et la consommation électrique de la station diminuée encore de 12%.

 

Au total, sur une consommation annuelle de 190 000 kWh (équivalent à 40 foyers), le dispositif va permettre de ramener la consommation de l'équipement à 108 000 KWh soit une baisse de 43%.

 

 

Si vous souhaitez en savoir-plus, retrouvez OKwind les 25 et 26 janvier 2023 au Carrefour des gestions locales de l’eau stand

8-379 à Rennes, consultez le site internet www.okwind.fr ou contactez directement Romain Vernette (romain.vernette@okwind.fr).



Publié le 12/01/2023
F.A.Q