footer

Du mercredi 25 au jeudi 26 janvier 2023
BRUZ, France
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau 2023 LE RENDEZ-VOUS ANNUEL INCONTOURNABLE DES ACTEURS DE L'EAU, AU PARC DES EXPOSITIONS DE RENNES

Des outils pour une gestion durable des eaux pluviales au moyen de solutions en béton.

Pourquoi gérer les eaux pluviales ? 

 

Le cycle naturel de l’eau est basé sur un équilibre : l’eau de pluie se répartit entre le ruissellement jusqu’aux cours d’eau, l’infiltration dans le sol pour aller lentement alimenter les nappes phréatiques, et l’évaporation dans l’atmosphère et l’absorption par les végétaux. L’urbanisation contribue à augmenter la part liée au ruissellement, et notamment les débits de pointe des eaux pluviales à considérer. 

Le plan d’action pour la gestion des eaux pluviales (ministère de la transition écologique, novembre 2021) recense plusieurs leviers pour prévenir le risque d’inondation : 

 

    • Limiter l’artificialisation des sols, en fixant un objectif de Zéro Artificialisation Nette (ZAN) d’ici à 2050, fixé par la loi Climat et Résilience n°2021-1104 du 22 août 2021. Il s’agit de baisser de 50 % d’ici à 2030 le rythme d’artificialisation et de consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers ; 

    • Désimperméabiliser les sols urbains, notamment en favorisant l’infiltration des eaux pluviales ; 

    • Utiliser les eaux de pluie et les eaux pluviales ; 

    • Améliorer le dimensionnement et la maintenance des réseaux existants. 

Afin d’éviter les effets négatifs du ruissellement, il est donc nécessaire de gérer les eaux pluviales au plus près de leur point de chute. Les techniques de gestion des eaux pluviales sont l’opportunité de repenser les espaces urbains pour améliorer le cadre de vie et intégrer les eaux pluviales dans l’aménagement des espaces. Ainsi, les eaux pluviales peuvent être infiltrées directement à la parcelle ou stockées temporairement, en vue de leur infiltration ultérieure ou leur rejet dans un réseau.

 

COMMENT LES SOLUTIONS PRÉFABRIQUÉES DE L’INDUSTRIE DU BÉTON CONTRIBUENT-ELLES À LA GESTION DES EAUX PLUVIALES ?

Les solutions préfabriquées de l’industrie du béton peuvent être utilisées à différentes étapes dans le cycle urbain des eaux pluviales. L’eau est collectée ou infiltrée au plus près de là où elle tombe. L’eau de pluie ruisselée peut se charger de différentes particules ou polluants. Il est possible, si nécessaire, de la prétraiter. Elle peut ensuite être stockée avant d’être restituée au réseau ou au milieu naturel, à un débit régulé. Ainsi, pour gérer les eaux pluviales, il est nécessaire d’assurer les fonctions suivantes : 

    • Collecte et/ou infiltration ;

    • Stockage ; 

    • Prétraitement ;

    • Régulation et restitution

                                              

Ce guide présente à la fois des solutions constituées intégralement de produits préfabriqués en béton mais également des solutions qui les associent par exemple à des solutions végétalisées. 

Pour en savoir plus, téléchargez le guide : https://www.cerib.com/nos-expertises/travaux-publics-genie-civil/

 

LES OUTILS POUR DIMEN- SIONNER LES OUVRAGES PRÉFABRIQUÉS DE L’INDUSTRIE DU BÉTON

Le logiciel ODUC+ peut être utilisé pour concevoir les ouvrages intégrant des produits préfabriqués de l’industrie du béton, à différentes étapes du cycle des eaux pluviales. Il permet notamment de : 

    • Calculer les débits en aval d’un bassin versant ; 

    • Dimensionner des revêtements d’infiltration selon la perméabilité nécessaire ; 

    • Évaluer les volumes des bassins de stockage ou des structures réservoirs ; 

    • Déterminer la capacité hydraulique des tuyaux d’assainissement et permettre leur dimensionnement mécanique. 

Ce logiciel est libre d’accès et est utilisable directement en ligne sur www.oduc-plus.fr, ou téléchargeable sur www.cerib.com

 



Publié le 17/01/2023
F.A.Q