footer

Du mercredi 29 au jeudi 30 juin 2022
BRUZ, France
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau 2022 PARC DES EXPOSITIONS DE RENNES : RENDEZ-VOUS POUR L'EDITION 2023 LES 25 et 26 JANVIER !

QUE FERIONS-NOUS DANS UN MONDE SANS EAU ?

Le 24 avril, les Français ont élu leur président de la République. Emmanuel Macron débute ainsi un nouveau quinquennat. Quinze jours avant, le GIEC publiait son rapport consacré aux solutions pour réduire les émissions de GES. Le décalage entre le discours des candidats en cette fin de campagne électorale et l’urgence de la situation martelée par le rapport du GIEC qui donne trois ans pour renverser la situation, semble abyssal. A l’issue d’une année 2021 exceptionnellement chargée pour l’Autorité environnementale (AE), son président, Philippe Ledenvic, tire une conclusion catégorique des 159 avis rendus par l’instance : « La transition écologique n’est pas amorcée en France. » Mais la bonne nouvelle, c’est que les entreprises de l’eau disposent de nombreuses solutions pour réduire nos émissions GES, économiser la ressource en eau, produire de l’énergie décarbonée, citons en exemple, la réutilisation des eaux non conventionnelles : eaux usées traitées, eaux de pluie, pour les usages ne nécessitant pas une qualité eau potable, la production de biogaz grâce à l’énergie des boues de STEP… Encore faut-il adopter le cadre réglementaire et le dispositif de soutien qui permettra à ces technologies, largement répandues hors France et/ou dans d’autres secteurs concernant le biogaz, de se développer. Les collectivités locales sont prêtes à porter des projets qui s’inscrivent dans cette transition écologique.

 

La transition écologique se fera dans les territoires, par les territoires ou ne se fera pas…

La sécheresse précoce actuelle avec déjà une quinzaine de départements ayant activé leur dispositif d’alerte en est la parfaite illustration. Nos territoires sont inégalement touchés mais le seront tous à court et moyen terme. Avec les associations de collectivités locales, nous travaillons main dans la main pour accompagner la transition écologique dans le domaine de l’eau : partage d’informations, recherche de solutions communes et sur-mesure adaptées à la spécificité et aux défis de chaque territoire. Par exemple, une collecte locale des résidus organiques et un réemploi de l’énergie générée par les stations d’épuration au plus près de son implantation et dans le bassin dont elle dépend. La seule urgence, c’est l’urgence climatique, adaptons-nous ensemble !

 

L’UIE est une fédération professionnelle qui réunit huit syndicats de métiers du petit cycle de l’eau, du forage au traitement collectif et individuel des eaux usées, en passant par la production d’eau potable, la gestion des eaux de pluie et eaux pluviales, la fourniture d’équipements de transport et de stockage ou l’exécution de travaux de génie civil du domaine de l’eau et de l’environnement. A travers eux, elle représente 200 entreprises adhérentes, 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires dont 1 à l’export et      15 000 collaborateurs au service, en France et dans le monde, des gouvernements, des collectivités locales, des industries, de l'agriculture et de l'habitat individuel. 

Toutes les infos : eau-entreprises.org

 



Publié le 25/05/2022
F.A.Q