footer

Du mercredi 29 au jeudi 30 juin 2022
BRUZ, France
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau 2022 PARC DES EXPOSITIONS DE RENNES

S'inscrire

FRANCE LINER : La réhabilitation des réseaux d’assainissement par chemisage des canalisations en place… made in France

Compte tenu des nuisances qui peuvent accompagner la réparation d’un réseau d’assainissement en tranchée ouverte, en particulier en milieu urbain, le chemisage est une alternative maitrisée et efficace, que Maîtres d’Ouvrage et Maîtres d’Oeuvre devraient prendre en considération plus régulièrement.

Le chemisage consiste à introduire dans la canalisation un tube en matériau composite, souple, à le gonfler pour le plaquer à l’intérieur de la canalisation existante, et à le durcir en place (par polymérisation) pour doubler par un nouveau tuyau l’intérieur de l’ancienne canalisation. Les matériaux utilisés détermineront les caractéristiques de la nouvelle canalisation (résistance à la flexion, à la corrosion…). 

France Liner : un fabricant de chemises en fibre de verre, établi en Mayenne (53)

France Liner a été créée en Mayenne, par un entrepreneur français indépendant, pour fabriquer des chemises en fibre de verre et répondre au marché de la réhabilitation, en rapide expansion et jusque là exclusivement desservi par quelques grands acteurs allemands.

Notre position géographique permet une livraison rapide sur tout le territoire français, et une maitrise des coûts de transport.

Les chemises fabriquées chez France Liner peuvent être posées par une vingtaine de sociétés spécialisées dans la réhabilitation sans tranchée des réseaux intervenant sur ordre des collectivités territoriales et exploitants de réseaux.

Les avantages des chemises en fibre de verre par rapport aux chemises « classiques » 

2 familles de produits permettant la réhabilitation de canalisation en place : les chemises en fibre de verre et les chemises en feutre :

  • La fibre de verre confère à la chemise une grande résistance à la rupture et à la flexion.
  • La résistance à l’abrasion du verre utilisé est plus élevée que celle du feutre, la durée de vie de la chemise s'en trouve rallongée.
  • Le verre étant transparent, la polymérisation des chemises est la plupart du temps réalisée par rayonnement UV, en faisant circuler des lampes à l’intérieur de la chemise (les chemises en feutre sont polymérisées à la chaleur). Les moyens nécessaires à la pose des chemises en fibre de verre sont donc plus légers et moins coûteux en énergie. Les caméras montées sur le train de lampes qui circulent dans la chemise permettent également d’observer l’intérieur de la chemise pendant la polymérisation et donc de corriger d’éventuels défauts (alors que la polymérisation à la chaleur est réalisée à l’aveugle).
  • Enfin, le temps de polymérisation aux UV est proportionnel à la longueur, alors que la polymérisation à la chaleur est un temps fixe, ce qui peut pénaliser le temps de pose sur les petits tronçons.

 

Une offre « made in France » légitime et à la pointe techniquement

Avec le soutien de collectivités territoriales comme la Communauté de Communes des Coevrons, le Département de la Mayenne ou la Région Pays de Loire, l’entreprise investit massivement dans la R&D : laboratoire interne équipé du matériel nécessaire pour mener les tests de base sur les produits, investissement dans un matériel de polymérisation pour les tests grandeur nature et contrats de recherche passés avec des laboratoires publics (Université de Mulhouse et laboratoire IPC à Laval).

Alors, osons le Made in France !

 

 

Pour en savoir plus : Bruno Witz, bruno.witz@franceliner, +33(0)6 7071 3232 ; www.franceliner.fr



Publié le 28/04/2022
F.A.Q