footer

Du mercredi 3 au jeudi 4 novembre 2021
Pointe-à-Pitre, France
Assises Outre-Mer de la Biodiversité

S'inscrire

Edito de Jean-Philippe COURTOIS

Président du Conseil départemental de la Guadeloupe

 

Sanctuariser notre biodiversité

 

La Guadeloupe fait partie des 25 zones présentant l’un des taux de diversité biologique les plus importants au monde, tant par le nombre élevé d’espèces végétales ou animales, que par le taux d’endémisme.

Elle possède une réserve de biosphère classée par l’UNESCO, des îlets de palétuviers, un sanctuaire marin, le plus haut volcan des petites Antilles, la plus grande barrière de corail, les plus vastes mangroves et forêts marécageuses des Petites Antilles.

Mais alors que 16% de l’archipel est territoire protégé contre 1% en France, la biodiversité est en crise.

Cette situation confère aux institutions, aux acteurs du territoire et au final à chaque citoyen, une responsabilité immense vis-à-vis d’eux-mêmes et aux yeux du monde.

Premier propriétaire foncier et forestier de l’archipel, mais surtout  responsable d’une part considérable des espaces naturels de Guadeloupe, le Département nourrit donc, plus que jamais, l’ambition de protéger l’environnement naturel, d’élever la conscience de nos concitoyens sur le privilège qu’ils ont de vivre dans un archipel si précieux  et enfin, de transmettre ses trésors naturels aux générations futures.

Voilà pourquoi nous devons résolument mener le combat d’une sanctuarisation intelligente de notre biodiversité.

C’est tout l’enjeu de ces 11èmes Assises nationales de la biodiversité que nous sommes heureux d’accueillir ici, dans les îles de Guadeloupe !

F.A.Q