footer

Du mardi 20 au mercredi 21 octobre 2020
Troyes, France
5es Assises Nationales du Vieillissement / LONGEVITY

Save the date

Interview de Dominique BOUBLES - Indépendance Royale: Le vieillissement est l'affaire de tous !

 

Le maintien à domicile est largement préféré au placement en maison de retraite. Il est donc important de s'équiper auprès de spécialistes, comme lndépendance Royale pour pouvoir rester chez soi dans de bonnes conditions. Eclairage de Dominique Boulbès, Président d'Indépendance Royale.

 

Après avoir écrit un livre sur le vieillissement, vous avez écrit un livre sur la silver économie avec Serge Guérin. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce segment de marché sur lequel vous êtes positionnés ?

La silver économie est le marché des biens et des services liés au phénomène massif de vieillissement de la population en France, en Europe et dans le monde. Économie à part entière, elle constitue l'ensemble des marchés et enjeux économiques qui ciblent la population des seniors. Il s'agit des biens et services spécifiquement destinés aux seniors mais aussi des activités dont les clients vieillissent progressivement.
En 2013, en France, les personnes âgées de plus de 60 ans sont au nombre de 15 millions et cette frange de la population sera de près de 20 millions en 2030.
Avec une espérance de vie allongée, les mentalités évoluent et le maintien à domicile est largement préféré au placement en maison de retraite.
Tant pour les seniors eux-mêmes qui évoluent dans un environnement familier que pour les autorités publiques, au vu du coût que représentent les grands programmes de construction de maisons de retraite. Cela implique néanmoins de procéder à des adaptations spécifiques du logement, qui n'ont pas été conçues pour des personnes vieillissantes, afin de répondre à leurs nouveaux besoins et maintenir une certaine autonomie. En France, la filière silver économie s'est récemment structurée, alors que le phénomène mondial de vieillissement des populations est une réelle opportunité, porteuse de croissance et d'emplois.


Justement, quel est votre positionnement sur ce secteur ?

Nous sommes spécialisés dans l'installation d'équipements divers et de qualité, adaptés aux besoins des seniors pour le maintien à domicile douches extra-plates à l'italienne pour éviter les risques de chutes en baignoire, monte-escaliers, lits ergonomiques ou fauteuils releveurs, scooters électriques pour la mobilité etc.
Nos offres viennent compléter les prestations de services à la personne, permettant de repousser de plusieurs années le placement en maison de retraite ou en EHPAD. Par ailleurs, nous avons fait le choix de ne pas être un acteur local mais national dans le but de pouvoir offrir la même qualité de service sur tout le territoire.

Vous alignez votre mission auprès de vos clients avec la gestion de votre entreprise. Comment cela se traduit-il concrètement ?

Notre métier est un métier d'inclusion ! Nous veillons à ce que les seniors soient inclus chez eux et ne soient pas exclus. Pour mener à bien notre mission, il est essentiel que nos collaborateurs soient en phase avec cette mission d'inclusion. Pour cela, nous devons nous-même avoir une gestion inclusive.
Chez Indépendance Royale, nous avons essayé de faire de la diversité, de l'attention portée aux autres, un levier de performance.
C'est le parti-pris d'un management inclusif. Chacun peut monter à bord, chacun prend sa place non pas en fonction de ce qu'il est en arrivant (sexe, diplôme, couleur, origine sociale, etc), mais en fonction de ce qu'il fait. C'est ainsi que l'entreprise est co-dirigée par un homme et par une femme, que le comité de direction est à parité, que 70 % des responsables sont issus de la promotion interne.

Comment voyez-vous ce secteur évoluer sur le moyen et long terme ?

La silver économie n'est qu'au début de son histoire. Cela signifie qu'au cours des prochaines années, nous allons avoir de plus en plus d'acteurs sur ce secteur et que nous allons assister à la professionnalisation de ce métier.
De nombreuses start-up vont devenir des scale up, puis des PME et des ETI. C'est en effet, un secteur en plein développement dont l'avenir passera certainement par l'innovation et notamment la digitalisation.



Publié le 07/09/2020
F.A.Q