footer

Du mercredi 3 au jeudi 4 novembre 2021
Lieusaint, France
11e Assises nationales de la biodiversité

VAL’HOR , les professionnels du végétal , acteurs de la biodiversité des territoires.

 

VAL'HOR est l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage.

L’Interprofession est constituée des organisations professionnelles représentatives des secteurs de la production, de la distribution et du commerce horticole, ainsi que du paysage et du jardin.  

Les professionnels du végétal qu’elle représentent s’engagent pour la mise en œuvre de plus de nature en ville, et pour assurer des conditions favorables à la biodiversité, grâce à des actions spécifiques :

A titre d’exemples : 

Le code de conduite professionnel relatif aux plantes exotiques envahissantes, lancé en 2015, permet aux professionnels de la filière de s’engager de manière proactive afin de limiter les éventuels impacts négatifs des plantes exotiques envahissantes sur la biodiversité, la santé humaine ou les activités économiques. Il permet également de sensibiliser les consommateurs et les donneurs d’ordre en ce sens. Les plantes relevant du Code de conduite sont réparties en deux listes correspondant à des risques et à des engagements différents :

La liste de consensus (interdiction totale d'utilisation) recense les plantes que tous les acteurs concernés souhaitent ne plus voir produites, vendues, prescrites ou utilisées sur l'ensemble du territoire.

La liste de plantes soumises à recommandation (restrictions partielles d'utilisation) recense les plantes qui ne sont envahissantes que dans certains milieux où elles peuvent avoir des impacts négatifs. Elles ont cependant des aspects positifs importants pour les utilisateurs. Des conditions précises d'utilisation sont définies.

Le Code de conduite est évalué et actualisé annuellement par le Comité de pilotage national interprofessionnel.

Protéger et développer les espaces attractifs pour les abeilles et les pollinisateurs

La survie des pollinisateurs dépend en grande partie de la disponibilité en nectar et pollen des fleurs. Le maintien et le renforcement de la diversité floristique sont essentiels à la santé des insectes pollinisateurs. La protection et le développement de surfaces fleuries avec des espèces attractives participent à l’amélioration des conditions de vie des abeilles et autres insectes pollinisateurs.

 

FranceAgriMer, l’ITSAP, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la SNHF, ASTREDHOR et l’Interprofession VAL’HOR, ont mené un important travail en partenariat avec l’Inra, le CNPAIM, le Gnis et la SBF pour établir une liste de 200 plantes nectarifères et pollinifères à semer et à planter, à destination de ceux qui souhaitent participer à la protection des abeilles et des pollinisateurs.

 

Une liste de 200 plantes nectarifères et pollinifères à semer et à planter : Cette liste a vocation à être un outil d’aide au choix des espèces à implanter, selon plusieurs critères dont le type de plante, la période de floraison et la disponibilité dans les circuits classiques de distribution et chez les horticulteurs et pépiniéristes de France métropolitaine. Elle recense des végétaux répondant à la diversité des utilisateurs potentiels : espèces agricoles, cultures potagères et fruitières, plantes ornementales.

 

Pour en savoir plus : 

emmanuelle.bougault@valhor.fr, 01.53.91.09.05
www.valhor.fr



Publié le 21/10/2021
F.A.Q